Comme les demandeurs d'emploi, les salariés peuvent eux aussi bénéficier du financement de formations par les OPCA et le Conseil Régional, ou financer une formation grâce à leur CPF. Mais ils bénéficient aussi d'autres aides qui sont exclusives aux salariés :

 

Le Congé Individuel Formation (CIF)

 

Le CIF est un congé permettant au salarié de s’absenter pour la durée de sa formation. Tout salarié peut demander un CIF s’il peut justifier de 2 ans d’activité salariée (consécutifs ou non) en CDI ou CDD.

La formation demandée n'est pas obligatoirement en rapport avec l’activité du salarié. Elle peut être effectuée à temps plein ou à temps partiel. La durée de la formation doit être de 30 heures minimum, d'un an maximum pour les formations à temps plein ou de 1 200 heures pour les formations à temps partiel.

Pendant la durée du CIF le salarié percevra toujours son salaire, mais la rémunération peut varier selon la durée de la formation et le montant de son salaire mensuel brut.

 

En savoir plus sur le CIF

 

 

Le Plan de Formation de l’Entreprise (PFE)

 

Le plan de formation de l’entreprise rassemble les différentes actions de formation dont peuvent bénéficier les salariés d’une entreprise. On distingue deux types d’actions de formations :

  • Les actions d'adaptation au poste de travail, ou liées à l'évolution ou au maintien dans l'emploi
  • Les actions de développement des compétences des salariés

Le PFE peut prévoir des actions de bilans de compétences ou de validation des acquis de l’expérience (VAE), mais également des formations participant à la lutte contre l’illettrisme.

La formation doit se dérouler pendant les heures de travail, et la rémunération du salaire est entièrement maintenue pendant la durée de la formation.

 

En savoir plus

 

 

La période de professionnalisation

 

La période de professionnalisation est principalement utilisée pour le personnel peu qualifié car son but est de favoriser l'évolution professionnelle et le maintien dans l'emploi grâce à la mise en place d’un parcours de formation individualisé alternant enseignements théoriques et activité professionnelle.

Ce dispositif est accessible pour tous les salariés, qu’ils soient en CDI ou CDD.

 

La formation peut avoir lieu pendant ou en dehors du temps de travail. Concernant la durée, la période minimale est de 70 heures et la période maximale est de 12 mois.

 

Si la formation est effectuée pendant le temps de travail, la rémunération du salarié est maintenue. Mais si celle-ci est effectuée en dehors de son temps de travail, le salarié percevra une allocation de formation versée par son employeur.

 

Plus d’informations

 

 

POUR LES NON-SALARIÉS

 

Si vous êtes : travailleur indépendant, professionnel libéral, micro-entrepreneurs, agriculteurs, commerçants, artisans… Vous avez aussi accès à divers fonds d’assurance qui peuvent financer votre formation (en totalité ou en partie) :

  • Le Fonds interprofessionnel de formation des professions libérales (Fif-PL) : pour les travailleurs indépendants, leurs conjoints collaborateurs et les micro-entrepreneurs
  • Le Fonds d’assurance formation de l’Association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprise (Faf-Agefice) : pour les dirigeants non salariés des secteurs du commerce, de l’industrie et des services
  • Le fonds d’assurance formation des professions médicales libérales (Faf-PM) pour les médecins exerçant à titre libéral ou leur remplaçant
  • L’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) pour les personnes handicapées
  • Certaines caisses de retraite (notamment celles pour les cadres) prennent parfois en charge une partie du coût de formation.